8.7.18

Je suis venue te dire...

 
Ça faisait très (trop) longtemps.
Je n'avais plus envie de venir ici, d'écrire, même pour poster du futile, ça ne me disait plus rien, et vous me connaissez, je ne me suis jamais forcée. Poster pour poster n'a jamais été mon mantra ici et ça ne le sera jamais. Puis depuis quelques semaines l'envie est revenue. Oui sauf que. Vous savez toutes plus ou moins que j'ai vécu des mois compliqués dernièrement et que ma vie a changé du tout au tout. J'ai déménagé, seule, enfin avec ma petite Kangou, j'ai fait une grosse pause vis à vis de Dirôs et des réseaux en générale pendant 1 mois et demi (peut être rien pour vous mais quand c'est votre job à temps plein ça a forcément un impact sur votre vie). J'ai pris (et je prends toujours) beaucoup de temps pour moi, entourée des gens que j'aime et qui m'ont tirée vers le haut (très très haut même). J'ai écris un très long article il y a un mois mais je crois que je ne le posterai jamais. J'avais tout lâché, tout ce que j'avais vécu, tout ce par quoi j'étais passée du fait d'une seule personne. J'avais posé les mots, ceux qui vous valent d'être mis sur écoute actuellement. Puis non, trop intime. Je me suis surprise à écrire sans arrêter, j'avais tellement de choses à dire tant je n'ai pu rien dire pendant toutes ces années, j'ai eu un choc en réalisant ce que j'avais vécu pendant plus de 6 ans, à quel point je m'étais enterrée vivante. Sachez que les pervers narcissiques, comme on les appelle, remplis de violence et de rancœur ne sont pas qu'une légende. Le plus grave restant qu'ils arrivent à rentrer dans la Défense.. Ça m'a fait beaucoup de bien mais ça restera un brouillon et ne sera jamais publié car je ne pense pas que vous ayez besoin de savoir tout ça (malgré les messages que j'ai pu recevoir du style "hum hum tu dois tout nous dire tu es une personne publique"). Je ne protège absolument pas la personne en question, je me protège moi, point. Je sais que cette personne est si petite qu'elle ne dira jamais la vérité autour d'elle, même pas aux plus proches. Et je me demande même si elle se l'avoue à elle-même. "Non" me répond mon entourage. Alors à quoi bon ?
Je ne partage plus de la même manière sur mes réseaux, peut être vous en êtes-vous rendu compte (ou pas, c'est le but), je ne veux plus qu'on sache vraiment où je vis (ne cherchez pas l'adresse de mon entreprise ce n'est pas mon lieu de vie), l'intégralité de mon intérieur (la pièce à vivre c'est suffisant non ?), ni qui est (ou sera) dans ma vie désormais. Pour vous ça ne change pas grand chose si ce n'est ma possible froideur à certaines questions que je trouve déplacées aujourd'hui et auxquelles j'aurais répondu hier, et je m'en excuse. Peut être que les choses changeront avec le temps mais pour l'instant c'est le rapport que je veux avoir avec tout ça.
Je croque la vie à pleine dents, je me dirige vers mes 25ans avec plus de projets qu'une vie ne peut en voir et j'adore ça. J'aime la manière dont je me suis reconnectée au monde qui m'entoure et aux personnes qui en font partie. J'aime celle que je suis en train de devenir et ne changerais ce qu'il s'est passé pour rien au monde même si j'ai dû en baver pour arriver là. Maman je t'aime au passage. Le fait que tout soit possible n'est pas qu'une phrase bateau en ce qu'il me concerne aujourd'hui car absolument -tout- est possible désormais et je n'ai que l'embarras du choix. Je suis une fille pétillante et je l'ai oublié pendant trop longtemps en vivant avec quelqu'un de sombre. J'ai juste envie de rayonner aujourd'hui, je me réveille en souriant, réellement. Croyez-le ou non mais il y a 4 mois je n'avais pas ouvert les yeux que je pleurais déjà et avais développé le syndrome de la tête qui explose (ça prête à rire je sais). Je me sens légère et j'ai envie de partager ce bonheur avec vous. Le bonheur d'être moi, dans mes pompes à moi à l'instant T. Et surtout, le 1er juin j'ai appris la plus belle nouvelle de ma vie, celle qui m'a certainement "guérie" : un tout nouveau rôle s'offre à moi
 et il ne peut pas mieux marquer le début de cette nouvelle vie pleine de fraîcheur.

#GIRLSCAN 


Articles suivants Articles suivants